Articles

Affichage des articles du septembre, 2018

14 09 18 ligne jaune - frontière avec l'invisible

Image
Il n'y a pas que les woodabés qui ont compris l'intérêt de la ligne jaune. Eux la tracent à l'ocre sur leur front et descendent l'arrêt du nez quand nos signalisations urbaines figurent une autre frontière : celle entre la vie et la mort. Jaune comme "attention danger !" quand certains peuls nomades souhaitent, eux, attirer l'attention sur la parfaite symétrie de leur visage .. à moins qu'il s'agisse également d'une frontière immatérielle, quelque chose de l'ordre de l'invisible. Si vous avez des informations venez à moi .. pour l'instant je n'ai rien trouvé. Je n'ai sans doute pas assez fouillé. Finalement les gars de la RATP aussi matérialisent l'invisible avec ce trait coloré : celle avec un au delà imminent.

09 09 18 Marche pour le climat ... et la diversité humaine

Image
Marche pour le climat avec Nassamou et Doula du village de Foudouk au Niger. Les peuls woodabés subissent de plein fouet le dérèglement climatique. Cela fait des décennies qu'ils adaptent leur mode de vie aux mutations de leur environnement. Aujourd'hui ils sont sur un fils. Toutes leurs ressources sont épuisées et ils doivent à nouveau se positionner. Quelle attitude Nassamou Malam, le chef de cette future cité administrative et Doula Mokao Président du groupement des éleveurs Ginko doivent-ils impulser à leurs concitoyens ? A leur naissance la vie était rude. déjà d'un autre temps, mais encore simple : on élevait ce bétail qui fait plus que la renommée et la fierté de ce peuple puisque c'est l'âme de ces peuls nomades. Si on respectait les règles de sa culture et qu'on était épargné par la maladie on pouvait espérer vivre agréablement. Aujourd'hui tout est devenu plus compliqué. Vivre de l'élevage ne permet pus de répondre à tous les besoins et surto…